Grâce à Nai-Qala, les filles peuvent suivre des cours d’appui pendant l’hiver

Des filles de l’école de Zeera Gag sont hébergées dans des familles d’accueil le temps de suivre les cours hivernaux d’appui scientifique.

À la mi-décembre, les enseignants-formateurs de Nai Qala se sont rendus au village de Zeera Gag, où l’Association Nai Qala a construit une école en 2015, pour lancer une nouvelle édition du cours de renforcement des capacités.

Nai Qala avait déjà exécuté ce programme dans le village de Zeera Gag l’hiver dernier, pendant les vacances scolaires. Il était destiné à plus de 200 filles. Mais chaque semaine, le nombre de filles participant au cours diminuait progressivement; en effet, de nombreuses filles vivent dans des villages reculés où les risques d’avalanche  sont élevés et les conditions météorologiques difficiles. Toutes les filles qui ne pouvaient pas assister au cours étaient très déçues.

Cet été, de nombreux parents déterminés et qui partageaient la déception de leurs filles ont approché des familles vivant à proximité de l’école de Zeera Gag. De nombreuses familles ont accepté qu’une jeune fille puisse vivre avec eux pendant 3 mois, ce qui correspond à la durée du cours de renforcement des capacités. En compensation de l’hébergement de leur fille, les parents ont donné du blé ou du fromage aux familles d’accueil.

Quelques jours avant le début du cours, plus de 10 filles âgées de 16 à 18 ans vivaient déjà dans leur nouvelle maison, en attendant avec impatience l’arrivée des enseignants de Nai Qala.

Pour cette année, 160 filles sont attendues au cours de renforcement des capacités.

Pour en savoir plus sur le projet de renforcement des capacités, cliquez ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *