Soutien pédagogique

La faible qualité de l’enseignement dans les zones rurales reculées du pays est une constante préoccupation

La mauvaise qualité de l’éducation est aujourd’hui un sujet de préoccupation, Les principales raisons de ce problème sont la pénurie d’enseignants professionnels, le manque de matériel pédagogique ou encore l’environnement inapproprié des salles de classe. Malgré les progrès réalisés dans le renforcement des capacités des enseignants, plus de la moitié d’entre eux ne possèdent pas les qualifications et les compétences pédagogiques requises, ce qui est considéré comme un défi majeur pour une éducation de qualité en Afghanistan.

Depuis 2016 Nai Qala soutient des projets de formation continue des enseignants dans les écoles construites par l’Association. Pendant 3 ans, Nai Qala a engagé des enseignants comme répétiteurs et formateurs. Ces personnes qualifiées avaient un profil différent et ont joué un rôle spécifique par rapport aux enseignants publics. Ils ont non seulement donné des cours de tutorat aux étudiants sur des sujets scientifiques mais également donné des conseils aux enseignants de l’État qu’ils ont encadrés dans le renforcement de leurs connaissances, passant les mois d’hiver dans les différentes écoles construites par Nai Qala.

Durant l’hiver 2018-2019, Nai Qala s’est une fois encore engagée pour la qualité de l’enseignement au travers d’un nouveau projet. Ce programme, organisé en partenariat avec une ONG française, vise à améliorer les compétences en langues et en sciences fondamentales, ainsi que les aptitudes pédagogiques d’une dizaine d’enseignants des écoles de Dewan et Safed Ghaow. Grâce à ce programme plus de 750 élèves de ces 2 établissement bénéficieront de meilleures conditions d’apprentissage.

L’obtention d’une éducation de qualité est le fondement du développement durable, c’est pourquoi l’augmentation du nombre d’enseignants qualifiés reste l’une des priorités des objectifs des Nai Qala, en adéquation avec les objectifs de développement durable de l’ONU et de ceux du ministère de l’éducation.

Une société éduquée, en bonne santé et équilibrée pour l'Afghanistan rural