Le dispensaire de Nawur comme base confirmée pour la vaccination

Le centre de santé de Nawur est utilisé comme plate-forme pour les campagnes de vaccination dans la région.

L’Afghanistan est l’un des trois derniers pays au monde où la poliomyélite est encore endémique [1]. 14 cas de polio ont été signalés en 2017 et, à la fin d’avril 2018, 7 nouveaux cas ont été detectés dans le pays [2]. La polio affecte principalement les enfants de moins de 5 ans et une infection sur 200 entraîne une paralysie irréversible.

La poliomyélite est l’une des rares maladies qui peuvent être éradiquées et elle peut être éradiquée parce qu’elle n’affecte que les humains, car il existe un vaccin oral bon marché, sûr et simple, et  parce que l’immunité dure toute la vie.

En mars, l’initiative afghane d’éradication de la poliomyélite a mené sa première campagne nationale d’immunisation de 2018, pour éradiquer la maladie . En seulement une semaine, environ 70’000 travailleurs ont frappé aux portes et arrêtés des familles dans les centres de santé, dans les rues et aux postes frontières pour vacciner près de dix millions d’enfants [3]. Les données de suivi ont reflété plus de 94% de couverture dans chaque campagne de vaccination en 2017. Le nombre d’enfants non atteints en raison de l’inaccessibilité géographique a baissé depuis 2017 mais on estime que 138 000 enfants manquaient toujours dans la campagne nationale de mars 2018.

Sans une clinique, une région comme Nawur serait restée inconnue des autorités sanitaires. À son ouverture, le ministère de la santé publique a informé des organisations telles l’UNICEF, qui ont enregistré la clinique en tant que centre de vaccination. Le ministère et ses partenaires tentent depuis longtemps d’atteindre des zones isolées avec des campagnes de vaccination et la clinique de santé leur fournit une base fiable dans la région. Avant la mise en place, en 2011,  de la clinique de Sar Assya dans le district de Nawur [4], diverses maladies restaient non traitées, le taux de mortalité des mères et des enfants était élevé et les enfants ne recevaient pas les vaccinations requises. Les services de la clinique de Nawur ont apporté des améliorations significatives dans la situation sanitaire de la population.

Depuis l’inscription du dispensaire dans le système national de soins de santé, le personnel de Nawur a vacciné des milliers d’enfants non seulement contre la polio, mais aussi contre d’autres maladies infectieuses comme la tuberculose, la diphtérie, le tétanos, la coqueluche, etc. En 2017, 1 022 enfants et plusieurs centaines de femmes ont été vaccinés à Nawur. Au cours de la seule campagne de vaccination de mars 2018, 142 jeunes enfants ont reçu le vaccin antipoliomyélitique.

Grâce à sa mise en œuvre dans une région reculée du centre de l’Afghanistan, le centre de santé de Nawur contribue à la réduction de la mortalité et sert de base à la vaccination et à d’autres campagnes de prévention.

[1] http://moph.gov.af/en/page/polio-eradication/polio-situation-updates

[2] Note: depuis 2016, aucun cas n’a été signalé dans la région centrale de l’Afghanistan où Nai Qala opère.

[3] http://www.emro.who.int/afg/photo-essays/ten-million-children-70000-workers-five-days.html; http://www.emro.who.int/afg/programmes/polio-eradication-initiative.html

2011 – Sar Assya

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *