L’origine de Nai Qala, son nom et la vision qui l’anime

La présidente de Nai Qala, Taiba Rahim, évoque les origines du nom de l’organisation.

“Aujourd’hui, j’aimerais partager comment l’Association Nai Qala a vu le jour. Tout d’abord, que signifie Nai Qala ? 

Nai (ني) désigne la plante du bambou. Mais Nai signifie aussi flûte (l’instrument de musique). Qala signifie une ville fortifiée. Nai Qala est donc la “ville du bambou”. Les gens racontent qu’il y avait autrefois beaucoup de bambous dans cette vallée, mais il n’y en a plus aujourd’hui.

Cependant, il y a également une autre histoire sur l’origine de Nai Qala. Nai Qala est situé dans le district de Qara Bagh, dans la province de Ghazni ( au centre sud de l’Afghanistan). La dynastie Ghaznavid régna sur Ghazni de 998 à 1030 – faisant partie d’un empire qui s’étendait en Inde.  

La légende raconte qu’il y avait une prison dans la région de Nai Qala. Les voyageurs qui passaient dans cette région ont rapporté avoir entendu le son des flûtes artisanales – jouées par les prisonniers pendant les longues journées. Ainsi le nom de Nai Qala pourrait être lié à la “ville du bambou” ou à la “ville des flûtes”.

Mon père est né et a grandi dans la vallée de Nai Qala. Malgré sa riche histoire, la région est restée oubliée pendant des siècles. Quand mon père était enfant, Nai Qala n’avait ni école, ni clinique, ni route et absolument aucune infrastructure. C’était un berger humble et modeste, mais avec une grande vision. Je suis l’un de ses neuf enfants. Il était convaincu que seule l’éducation nous permettrait de nous sortir de la pauvreté et de l’isolement. 

Il a pris une décision à la fois courageuse et inhabituelle pour quelqu’un de cette région. Il a quitté Nai Qala et s’est installé dans une ville où il était possible pour ses enfants d’aller à l’école. Nous tous, les enfants, avons reçu une éducation décente. J’en suis très reconnaissante et aujourd’hui, je tiens à honorer mon père et à poursuivre sa vision. 

En 2007, j’ai créé une association dans le but de construire des écoles pour les milliers de filles et de garçons de ces régions reculées. J’ai nommé cette association Nai Qala parce que :

– Cette région rappelle certaines des grandes périodes de l’histoire afghane – Ghazni était une ville clé dans les empires de Cyrus de Perse et d’Alexandre le Grand, c’était un important centre commercial le long de la Route de la soie de la Chine vers l’Ouest ainsi que pendant la période Ghaznavid il y a mille ans. Même si notre pays traverse aujourd’hui une période de guerre difficile, nous, les Afghans, devons nous rappeler notre histoire pour nous aider à rétablir notre identité et à développer un sentiment de fierté à notre égard….

– Je souhaite rendre hommage au village qui était la maison de mon père et de ma mère qui se sont si courageusement éloignés du seul monde qu’ils connaissaient pour donner à leurs enfants un avenir meilleur. Cela a dû être un choix difficile….

– Je veux aussi me rappeler chaque jour qui je suis. Peu importe ce que je fais, où que j’aille, où que je réussisse ou que j’échoue, cela me rappelle constamment mon passé – un village désespérément pauvre où les enfants n’avaient rien à rêver ou à espérer. 

Aujourd’hui, NQA a étendu ses activités dans de nombreuses autres régions rurales, mais je resterai toujours attachée à ce village, et à d’autres comme lui. Je reste engagée envers mon pays qui, je crois, a besoin de ma contribution si nous entendons donner un espoir pour l’avenir aux enfants de l’Afghanistan.”

Taiba Rahim
Présidente
Association Nai Qala