All posts by vero

Pause hivernale à l’école des plus petits

Après 6 mois d’activité, les deux classes d’éducation de la petite enfance sont en pause hivernale. Les températures dans la région de Nai Qala sont largement en dessous de zéro degré et la neige a fait ses premières apparitions.

Lors de ce semestre pilote, les enfants de Nai Qala ont fait des progrès remarquables. Ils ont non seulement appris à reconnaitre et écrire les lettres de l’alphabet en dari (farsi), et compter jusqu’à 50 mais ont surtout développé des nouvelles capacités sociales grâce aux jeux et activités artistiques qui leur ont été proposés.

Grâce à ce projet, 36 filles et garçons ont écouté des histoires, dessiné et fait de la peinture et, le plus important, ont développé leur imagination. Tous ensemble, ils ont participé à des jeux qui ont renforcé la confiance en eux et stimulé le développement de leur personnalité.

Winter break for preschoolers

After 6 months of activity, both early childhood education classes are enjoying a well-deserved winter break. Temperatures in the region of Nai Qala are well below zero degrees and snow has appeared.During the past semester, children of Nai Qala have made remarkable progress. They have not only learned how to recognize and write the letters of the Dari (Farsi) alphabet, and to count until 50 but they have developed new social skills through playing and doing artistic activities.

Thanks to this pilot project, 36 girls and boys listened to stories, drew, painted, and developed their imagination. All together, they participated in games that boosted their self-confidence and stimulated the development of their personality.

The children of Nai Qala have enjoyed the new class of early childhood education. They have been encouraged, felt inspired, realized their dreams and can now apprehend the future more serenely.

Gagner de l’expérience dans la construction

Nai Qala engage toujours des ouvriers locaux pour participer à la construction d’infrastructures communautaires.

En plus de gagner de l’argent, les villageois apprennent aussi en travaillant. Les constructions de Nai Qala sont faites avec des techniques modernes qui sont souvent considérées comme une toute nouvelle façon de construire dans ces zones où les maisons traditionnelles sont faites de boue et n’ont souvent même pas de fenêtres.

Dotés de nouvelles compétences en construction, les villageois peuvent trouver des emplois dans différents types de chantiers. Quand une organisation à but non lucratif vient dans leurs villages, ils peuvent offrir leurs services ou alors trouver un emploi à l’extérieur du village, ce qui permet de ramener un salaire à la maison.

Le témoignage d’un travailleur.

“Je ne peux aller nulle part pour offrir mes talents de berger ou de coupeur de buissons de montagne. Ces nouvelles compétences dans la construction me donnent plus d’options d’emploi. Je trouve un travail et gagne de l’argent.”

Learning construction skills

Nai Qala always hires local people to assist with the construction of community infrastructures.

In addition to earning money, villagers also learn while working. Nai Qala’s buildings are constructed with up-to-date techniques that are considered to be very new building methods in these areas where traditional houses are made from mud and do not have windows.


Equipped with new building skills, villagers can find jobs in other types of construction. When a non-profit organization comes to their villages, they can offer their skill or they may find a job outside the village and bring a salary home.

One local worker said: “I cannot go somewhere and offer my shepherd skill or cutting bushes from mountains… but this new construction skill now gives me more options for job opportunities. I find a job and earn money.”

 

Creating job opportunities

Zewar is teaching the alphabet to a 5 year old girl

Zewar graduated from the school in Nai Qala in 2012 and she studied at the university for four years. Now she is back in her village and she’s leading the early childhood education program for youngsters. Zewar is proud of her role and speaks with love and patience. She received special training in early childhood education with the support of Agha Khan Foundation in Kabul.

Zewar understands the importance of the early childhood education program to the children of her region. She and her colleague, who also went to university thanks to the education received in a Nai Qala school, know that children need more than just reading and writing.

Créer des emplois

Zewar enseigne l’alphabet à une fillette de 5 ans

Zewar est une jeune femme diplômée de l’école Nai Qala en 2012 et qui a eu la chance d’étudier à l’université pendant quatre ans. Elle est maintenant de retour dans son village et dirige le programme d’éducation de la petite enfance après avoir reçu une formation spéciale grâce au soutien de la Fondation Agha Khan, à Kaboul. Zewar est fière de son rôle et parle avec gentillesse et patience.

Zewar comprend l’importance du programme d’éducation de la petite enfance pour les enfants de sa région. Elle sait, tout comme sa collègue, elle aussi allée à l’université grâce à l’éducation reçue dans une école Nai Qala, que les enfants ont besoin de plus que la simple maîtrise de la lecture et de l’écriture.

2007-2017: 10 ans en faveur du changement

Cliquer ici pour agrandir l’image

En 2017, Nai Qala célèbre ses 10 ans d’activité dans des zones reculées de la province de Bamyan et de Ghazni. Au cours des 10 dernières années, l’Association Nai Qala a contribué à créer de l’espoir et des opportunités dans des communautés isolées.

À ce jour, Nai Qala a mené à bien 10 projets touchant une population de plus de 50 000 personnes; parmi ceux-ci figurent la construction de huit écoles pour plus de 8 000 élèves (70% de filles et 30% de garçons)  et un dispensaire.

Plus de 500 maîtres enseignent maintenant dans des conditions décentes et sont payés par l’État. Les projets de construction de Nai Qala ont créé des opportunités de travail pour 700 personnes dans des villages où il y a peu de possibilités d’emploi.

Ces projets ont réussi parce que nous avons établi la confiance avec la population, parce que les communautés ont eu foi en notre capacité à les aider à réaliser leurs aspirations, et parce que nos partenaires et donateurs nous font confiance.

Il est tout simplement incroyable de penser que nous sommes engagés dans ces régions isolées depuis 10 ans. Et il est encore plus remarquable que les membres des communautés aient un regard plus positif sur la vie: ils ont des espoirs et des ambitions et réalisent que leur vie a de la valeur. Leurs espoirs nous donnent de l’espoir et de la motivation pour le futur de Nai Qala.

2007-2017: 10 years of changes

Click here to enlarge picture
In 2017, Nai Qala is celebrating a decade of activity in remote areas of the provinces of Bamyan and Ghazni. For the past 10 years, Nai Qala has been contributing to creating hope and opportunity in isolated communities.

To date, Nai Qala has successfully completed 10 projects, including the construction of eight schools for over 8000 students (70% girls and 30% boys) and a health clinic in a population of 50 000 people,.

Over 500 teachers are now teaching in decent conditions and are hired and paid by the State. The Nai Qala’s construction projects created job opportunities for 700 people in villages where there are few opportunities for employment.

These projects succeeded because we built trust with the people, because the people in turn had confidence in our ability to help them realize their aspirations, and because our partners and donors placed their trust in us.

It is amazing to think that the organization has been engaged in these remote regions for 10 years. It is even more remarkable that members of the communities have a more positive outlook on life; they have hopes and ambitions for themselves and they realize that their lives have a value. Their hopes give us motivation and hope for the future of Nai Qala.

Apprendre en s’amusant


L’un des objectifs les plus importants du programme d’éducation de la petite enfance est que dès leur plus jeune âge, tous les enfants, filles et garçons, apprennent à jouer ensemble. Jouer ensemble développe leur imagination et les stimule à s’inspirer les uns des autres.

Le programme d’éducation de la petite enfance est conçu pour offrir une gamme élargie d’expériences aux jeunes enfants en les aidant à développer des compétences et à former les attitudes qui leur permettront de maximiser leurs capacités d’apprentissage pendant  la classe et tout au long de leur scolarité.

Ici, le petit garçon semble penser qu’il pourrait bien s’inspirer du château construit par sa jeune collègue…

Learning is fun

One of the most important objectives of early childhood education program is that from a very early age, all children – boys and girls – learn how to play together as a normal habit. Playing together develop their imagination  and allow them to inspire each other.

The early childhood education program is designed to provide an expanded range of experiences for young children helping them to develop skills and form attitudes that will enable them to make good use of learning opportunities both within the class and later formal education.

The little boy seems to think he could get some inspiration from the castle built by his young colleague …